Un peu de géographie

Haïti est situé dans la partie occidentale (environ 1/3) de l’ancienne Hispaniola, la plus grande des iles des Antilles après Cuba à laquelle s’ajoutent quelques îles dont la Gonâve, l’Ile de la Tortue, les Cayemites, l’Ile à Vaches…

Elle est baignée au nord par l’Océan Atlantique, au sud par la Mer des Caraïbes et séparée de Cuba à l’ouest par le Canal du Vent.

La République Dominicaine occupe la partie orientale de l’île.

Le pays est constitué principalement de chaînes montagneuses entrecoupées de deux grandes vallées et bordées de plaines côtières. La partie centrale, le long de la frontière dominicaine, forme un grand plateau d’altitude. Le principal fleuve est l’Artibonite.

Haïti, tout comme le reste de l’île est située dans une zone sismiquement active, entre 2 plaques tectoniques : la plaque nord américaine au nord et la plaque caraïbe au sud. Le payse est donc particulièrement vulnérables aux tremblements de terre.

Le 12 janvier 2010, séisme d’une magnitude de 7,3 sur l’échelle de Richter a été le plus important et le plus meurtrier de l’histoire d’Haïti. Ce tremblement de terre a fait plus de 300 000 morts, 300 000 blessés et 1 000 000 de sans abris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *