À propos

Editorial

L’Association « Ti’moun », régie par la loi du 1er juillet 1901, a été créée en 1998 dans le grand ouest de la France par Françoise Léger. Disparue trop rapidement, son mari Paul a repris le flambeau et a présidé notre association pendant de nombreuses années, assisté aux finances par Jacques Caldwell.

C’est maintenant à moi qu’incombe la lourde responsabilité d‘animer les équipes qui font vivre « Ti’moun », ici et là-bas, dans le respect absolu de nos amis haïtiens, et de tous ceux et celles qui nous accompagnent ici en France.

L’association est active en Haïti, dans la capitale Port-au-Prince et dans la région de Jacmel (au sud d’Haïti), plus particulièrement dans le village de Ternier. « Ti’moun » a été fondée pour répondre le plus rapidement possible aux besoins de nos amis Haïtiens. Elle a pour but d’aider l’enfant dans son propre pays et sa propre famille. Elle construit et soutien tout programme visant à faciliter ou préserver la vie des enfants et de leur famille.

Le principe premier est de proposer un parrainage direct entre une famille française et un enfant en Haïti. L’association a commencé avec quelques parrainages ; ce sont aujourd’hui 540 familles françaises et haïtiennes qui sont en lien direct par ce parrainage. L’esprit des fondateurs de Ti’Moun est toujours respecté : répondre rapidement à un besoin urgent, mais aussi soutenir des programmes à long terme.

Plusieurs activités sont menées sur place en parallèle, qui concernent : la santé, l’agriculture familiale, l’éducation, la famille, la nourriture, le logement…

Nos atouts :

  • Des membres du Conseil d’Administration se rendent sur place trois fois par an (à leurs frais) pour épauler nos amis haïtiens, accompagner l’organisation des activités, soutenir les actions sur place, assurer le lien avec les enfants et les familles. Nous sommes ainsi en mesure de répondre en permanence aux questions qui sont légitimement posées et de rendre des comptes,
  • La totalité des finances de l’association est au service de nos actions en Haïti ; hormis les frais postaux pour la transmission des courriers aux parrains et marraines, l’association n’a pratiquement aucune dépense d’organisation en France. Tous bénévoles !

Je remercie chacun de vous qui de près ou de loin œuvre pour la bonne marche de notre association. Je voudrais y associer celles et ceux qui nous ont quittés tout au long de ces années : Mimi, Valérie, Gérard, Martine, Raymond, Yvonne, François, Cécile, Maurice, Anne, Françoise, Marie-Véronique, Brigitte…

Avec l’appui de tous la vie bat son plein à Ti’moun. Des manifestations ont lieu chaque année dans les différents pôles et cela nous permet de faire mieux connaître l’association et de récolter des fonds pour faire vivre nos actions en Haïti.

Que les prochaines années soient à la mesure de celles passées et nous pourrons continuer à « soutenir pour mieux repartir » nos amis haïtiens.

Catherine VERLINDE

Présidente de l’association Ti’moun

Une réponse à À propos

  1. josiane haller dit :

    je vous soutiens depuis quelques années , je trouve votre travail formidable et j’aimerai le faire savoir et vous faire connaitre au moins auprés de mes amis qui partage mes valeurs, c’est facile via les réseaux sociaux, je le fais pour tout ce que je veux partager mais sur votre site je ne vois pas le petit logo qui me permettrait de le faire facilement.
    merci, et encore bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *